Vous êtes ici  :   Accueil > Offre de soins > Unité de Surveillance Continue Vasculaire (USCV)

Unité de Surveillance Continue Vasculaire (USCV)

  
Pôle Unité de Surveillance Continue Vasculaire
Présentation

Depuis l'ouverture de l'hôpital BOURRAN, le centre hospitalier de Rodez dispose d'une Unité de Surveillance Continue Vasculaire (USCV) au sein du pôle médical 1 (1er étage). Cette unité est équipée de 8 lits partagés entre la neurologie et la cardiologie.






Missions  

Le pôle médical 1 prend en charge les pathologies vasculaires dont la fréquence augmente avec le vieillissement de la population. Il regroupe la neurologie (pour les accidents vasculaires cérébraux), la cardiologie (pour les pathologies des coronaires), la diabétologie (pour les patients à problèmes vasculaires), l'angiologie (pour l'exploration des pathologies vasculaires) et la néphrologie (les maladies du rein étant souvent associées aux pathologies vasculaires).


Le Docteur Vincent LEFEBVRE, Chef de service Neurologie - Explorations fonctionnelles anime un service où la rapidité (*) face à un Accident Vasculaire Cérébral (AVC) est un élément clé du succès. Moins de 3 heures doivent s'écouler entre la prise en charge du patient, son transfert vers l'hôpital BOURRAN et le diagnostic (scanner, bilan biologique...). Ces dernières années, le traitement des AVC non hémorragiques a beaucoup évolué grâce à la fibrinolyse par voie intraveineuse, médicament entraînant la dissolution de la fibrine participant à la formation du caillot sanguin. Mais les injections de produit fibrinolytique ont de nombreuses contre indications. Seuls 5% des patients peuvent en bénéficier. Les unités dédiées à la surveillance et à la prise en charge des AVC, comme celle de l'hôpital BOURRAN, permettent une meilleure récupération et donc limitent l'importance des handicaps qui peuvent résulter de ce traitement. La surveillance sous moniteur du patient y est continue. Une infirmière (pour 4 lits), une aide-soignante, une équipe pluridisciplinaire de spécialistes suivent des protocoles de surveillance spécifiques. Après le traitement et le bilan en USCV, le patient est transféré dans l'unité neurologique classique, située au même étage.

Dans les années à venir, de nouveaux produits devraient augmenter le nombre de patients pouvant bénéficier de la fibrinolyse.



(
*) : La récente mise en service de l'hélicoptère « SAMU 12 » est un élément fort pour les patients victimes d'accidents coronariens ou d'AVC de l'Aveyron, mais aussi de la Lozère, du sud Cantal et d'une partie du Lot. L'USCV de BOURRAN est le seul service de ce type pour l'Aveyron et la Lozère.







Imprimer cet article Recommander cet article à un ami